Lexique

Billets

Colliers

Smith, Irving, Dumas, Borel, Leroux et quelques autres.

Colliers de velours

Au mois d’août 1824 paraît le recueil Tales of a traveller. The German student, ou Aventure d’un Etudiant allemand dans la version française de 1825, sera très vite copié, plagié, ou simplement imité, faisant de cette nouvelle de Washington Irving le cas le plus célèbre de récit vampirisé du dix-neuvième siècle.
Lire la suite

Land beyond the forest

Transylvanie légendaire.

Le Pays par-delà la forêt

Somme extrêmement dense de légendes et croyances de l’Est dans lesquelles Bram Stoker a notamment puisé pour la rédaction de son Dracula - Effectuant des recherches pour son roman, Stoker lit l’article d’Emily Gerard et y puise un certain nombre d’informations parmi lesquelles le terme nosferatu qui apparait ici pour la première fois en anglais, ainsi que l’évocation ou explication de la Scholomance ou école des démons.
Lire la suite

La Peste vampirique

Peste vampirique.

Origines du mot, naissance du mythe

Le vampire des pays de l’Est fait sa première apparition en France en 1659 dans une lettre de Pierre Des Noyers au mathématicien Ismaël Bouillaud. Il y fait mention d’une maladie qui frappe l’Ukraine et qui semble assez proche des croyances en cours au seizième siècle à Venise lors de l’épisode de peste : des morts (appelés mastiqueurs) mangeraient leur linceul puis leurs bras, et les membres de leurs familles décèderaient.
Lire la suite

Alinska

Alinska.

Première morte amoureuse

[...] toute union qui ne serait pas contractée entre eux ne pourrait être heureuse. Enfin, la fille vierge, fiancée de cette façon, peut soulever la tombe qui la couvre après sa mort, pour tourmenter, en manière de Vampire, le perfide qui l’a abandonnée.
Lire la suite

Lexique

Biblio.

Petit lexique du livre ancien

Petit lexique du livre ancien. Lexique de la reliure. Abréviations.
Lire la suite

Toussaint

Une visite à Guillaume Apollinaire.

Lettre autographe signée de Franz Toussaint à Gabriel Soulages.

Apollinaire et la ponctuation, son recueil Alcools, le cubisme ; Diaghilev et les ballets russes ; le dernier parfum de Paul Poiret ; Francis Carco, etc.
Lire la suite

Le Moine

A l’usage des amateurs du Moine.

Des états des frontispices du Moine

L’édition originale française du Moine est publiée par Maradan en l’an V (1797), en trois volumes in-12. Suit une seconde édition de plus petit format (in-16) en quatre volumes, illustrée de quatre frontispices.
La plupart des descriptions de la première ou de la seconde édition du Moine précisent « avec » ou « sans » frontispices. Mais l’histoire de ces gravures ne s’arrête pas là et réserve quelques surprises.
Lire la suite

Fantasmagoriana

De Diodati au Vampire et Frankenstein.

Fantasmagoriana

Je vis - les yeux fermés, mais avec une forte acuité mentale - je vis le pâle apprenti en sciences interdites s’agenouiller aux côtés de la chose qu’il avait assemblée. Je vis, étendu de tout son long, cet hideux fantasme d‘homme, sous l’impulsion de quelque puissante machine, s’éveiller et s’agiter, maladroitement, d’un mouvement voulant imiter la vie. Quel effroi ce fut, car suprêmement effroyable serait le résultat de toute tentative humaine à singer la démarche stupéfiante du Créateur du monde.
Lire la suite

L'Année sans été

1816.

L'Année sans été

En 1812 et 1814 des éruptions volcaniques aux Caraïbes et aux Philippines projettent une très grande quantité de poussière dans l’atmosphère et sont responsables d’une première baisse des températures.
En avril 1815 une série d’éruptions du volcan Tambora, sur l’île de Sumbawa dans l’actuelle Indonésie, va être à l’origine du pire épisode climatique du dix-neuvième siècle.
Lire la suite

Zofloya

Le Moine au féminin.

Zofloya, ou le Maure

[Zofloya est la] seule oeuvre valable directement issue du Moine, tant en raison de la distance que se donne l’auteur à l’égard de son modèle, qu’à cause de la puissance évocatrice des scènes transposées.
Les arrêts de la postérité sont parfois étranges. Comment ce roman plein d’originalité et de sombre poésie ne rencontra-t-il qu’indifférence en un temps où les plus médiocres productions du genre noir étaient assurées du succès ?
Lire la suite

Mains enchantées

Fantasmagorie de la main.

Mains enchantées et autres mains du diable

Seule, arrachée de son corps d’origine et pourtant dotée d’une sorte de libre-arbitre la main suscite encore plus d’effroi que ne le ferait le simple revenant et devient dès lors porteuse d’une volonté maléfique. Membre qui se devrait inerte mais qui s’avère animé, elle perturbe encore plus le rapport entre la vie et la mort. De par sa persistance et son caractère indestructible alors que son corps d’origine a été démembré ou a trépassé, elle est porteuse de vie à elle seule tout en restant l’objet de la volonté de son propriétaire.
Lire la suite

Barbey

De Barbey à Hugo.

Seule lettre connue de Barbey à Hugo

Vous m’avez dit un jour, Monsieur, avec cette chaleur d’amabilité qui est une véritable éloquence : Aimez-moi et ne remerciez pas. Je n’ai accepté qu’une partie de cette bonne et gracieuse parole et je vous obéis et vous désobéis du même coup, car, quelle que soit ma respectueuse affection, elle n’éloignera jamais la reconnaissance.
Lire la suite

Feydeau

De la création littéraire.

Elaboration de l'Education sentimentale

Longue lettre autographe signée d’Ernest Feydeau à Flaubert concernant l’élaboration de l’Education sentimentale

Tu ne comprends pas ? non. C’est pourtant très clair. Voici ce que je te conseille. Fais comme si tu comprenais. Choisis l’une des deux hypothèses. Et puis écris tes sept lignes et envoie-les moi. Je te corrigerai. Et ce sera bien le diable alors si la chute n’est pas réelle et claire.
Lire la suite

Nin

Anaïs Nin.

Corrections à apporter à la traduction de La Maison de l'inceste

Lettre autographe signée d’Anaïs Nin au traducteur de l'édition française

Important : “Dire la vérité serait pour moi la mort” Je voulais dire : “Dire la vérité serait donne[r] la mort (au[x] autres)” You can put it in your more beautiful French but that is the meaning.
Lire la suite

Barbey

De Barbey à Louise Read.

Mèche de cheveux

Mèche de cheveux de Jules Barbey d'Aurevilly et lettre autographe signée de Louise Read.

Ma vie est surchargée, impossible, et je suis de plus en plus bien tourmentée de tout ce que j’ai à faire… et bientôt j’aurai 78 ans.
Lire la suite

Otrante
Haut de page

Inscription à la Newsletter des Editions :