La Grimace

Nathalie Coutelet

Un théâtre à côté : La Grimace

De la Belle Époque aux Années folles

14 x 21 cm / 441 pages
octobre 2020 / isbn 979-10-97279-11-0
29 €

Commander par chèque :

Bon de commande (pdf)
Nous contacter

Ouvrage en précommande _ livraison début octobre

Des derniers feux de la Belle Époque au cœur des Années folles, de nombreuses et diverses initiatives théâtrales voient le jour et retombent tout aussi vite dans l’oubli, laissant cependant à la postérité quelques noms d’auteurs et metteurs en scène tels André Antoine, Aurélien Lugné-Poe, Jacques Copeau ou bien encore Gaston Baty. La Grimace est l’une d’elles, sincère et passionnée, créant, luttant et inventant, de 1912 à 1929, pour exister, s’exprimer, malgré l’adversité, la mainmise des théâtres en vue et les difficultés financières.

Mêlant amateurs et professionnels et œuvrant à faire découvrir de nouveaux talents, auteurs et textes en dehors ou « à côté » des circuits commerciaux et institutionnels traditionnels, la Grimace est l’un des fils invisibles ayant contribué, en marge des noms retenus par l’Histoire, à tisser le paysage théâtral de cette époque.

Interrogeant la notion même de « théâtre à côté » et réévaluant la place des compagnies marginales dans l’histoire du théâtre, donnant à voir et à comprendre les mécanismes à l’œuvre dans l’écriture, la mise en scène et la production des spectacles, comme les tensions et les blocages du champ théâtral, cet essai tente d’éclairer d’un jour nouveau les conditions du théâtre de ce premier XXe siècle.

« [...] Le théâtre contemporain a été frelaté, dénaturé. Aujourd’hui, on n’y va plus retremper son âme aux sources des belles émotions, mais bien admirer des exhibitions de chair […]. L’artiste ne vient plus sur la scène pour clamer des tirades vibrantes […], mais bien exhiber aux assistants la dernière mode lancée par la Maison telle. Oui, nous aimons à le répéter, le théâtre n’est plus qu’un vaste carnaval étiqueté et organisé, il est tombé au rang des distractions banales et des simples passe-temps où le philistin et le snob vont calmer leur fièvre de l’imprévu. L’art théâtral a perdu sa fonction émotive et son rôle éducateur […]. C’est dans semblable état de désolation que nous voyons à l’horizon de l’art poindre le soleil du paroxysme. Le nouveau mouvement littéraire et artistique qui jette de fauves fulgurances sur les steppes dénudées du Beau […]. »


Nathalie Coutelet est maître de conférence au département Théâtre de l’Université Paris 8, membre de l’EA 1573 « Scènes du monde, création, savoirs critiques ». Historienne du spectacle fin XIXe-début XXe siècle, elle a notamment publié Étranges artistes sur la scène des Folies-Bergère (PUV, 2015), Histoire des artistes noirs du spectacle français (L’Harmattan, 2012) et Démocratisation du spectacle et idéal républicain (L’Harmattan, 2012).

Lire

Index
Table des matières

Fiche de l'ouvrage au format pdf

Découvrez aussi


➲ Accéder au catalogue

Découvrez aussi

➲ Accéder au catalogue

Accéder aux sections

. Essais . Poésie . Romans &...

Expédition et emballage

Les ouvrages sont expédiés dès réception de la commande et nous accordons le plus grand soin à l'emballage afin que vos livres vous parviennent dans les meilleures conditions (emballages 'livre' cartonnés).

paiements
Conditions générales de vente

N'hésitez pas à nous contacter pour de plus amples renseignements.

Otrante
Haut de page